MISE EN PLACE DU DIALOGUE STRUCTURÉ

La FEDAS Luxembourg a mis en 2020 à profit cette plateforme pour établir un dialogue permanent entre intervenants associatifs et publics afin de contribuer au renforcement de la cohésion sociale. Dans ce contexte, il y a lieu de mentionner :

 

ENTREVUE AVEC LE MINISTRE DU LOGEMENT, HENRI KOX DU 22 JANVIER 2020

Une entrevue a eu lieu le 22 janvier avec le Ministre Henri KOX. Le ministère du Logement a fait référence à l’élaboration du Pacte logement 2.0 sur base d’un processus participatif avec les communes, destiné à développer davantage l’offre en logements à des prix accessibles.


Le nouveau Pacte logement permet aux pouvoirs publics de développer davantage leur propre parc de logements abordables et d’intervenir activement sur le marché du logement afin d’éviter que la fracture sociale ne se creuse davantage au Luxembourg.

Suite à cette entrevue, la FEDAS Luxembourg a été reconnu par le Ministre comme un acteur important concernant cette thématique et veillera à solliciter la plateforme sur les sujets y liés, parmi lesquels il y a lieu d’énoncer les initiatives suivantes en matière de logement qui sont nécessaires et complémentaires devant être encouragées telles que la gestion locative sociale (GLS), le concept du « housing first », la  structure d’hébergement d’urgence ; de foyer de nuit d’urgence, de halte de nuit « Nuetswaach » ; des foyers pour séjour de courte et de plus longue durée, les « Wohngemeinschaft » ou encore les formes d’habitation dans une communauté, les colocations, les sous-locations, et autres nouvelles formes d’habitation qui émergent etc.

ENTREVUE AVEC MONSIEUR JACQUES BROSIUS DE LA DIVISION INTÉGRATION DU MIFA DU 17 JUILLET 2020

Une délégation de la plateforme a rencontré le 17 juillet, le Conseiller de Gouvernement 1ère classe, Monsieur Jacques Brosius de la Division Intégration du MIFA pour échanger et discuter sur certaines thématiques qui semblent importantes pour la plateforme et d’avoir une prise de position et/ou des explications quant à certaines démarches et/ou mesures envisagées par le MIFA et le gouvernement. Un document de travail faisant état des lieux sur les nombreux problèmes socio-économiques et dégâts collatéraux constatés suite à la crise sanitaire liée au coronavirus, a été envoyé, au préalable, aux représentants du Ministère.

Sur ces sujets, la délégation a demandé une collaboration plus soutenue, au niveau des points urgents et où les besoins se font davantage ressentir et ceux aussi dans l’après-Covid-19 qui continue de secouer fortement le pays tels que par exemple l’adaptation d’urgence du Plan d'Action Nationale Intégration qui définit le cadre stratégique pour la mise en œuvre de la politique nationale d’intégration au contexte de la pandémie et à la période post Covid ; l’adaptation des deux programmes d’intégration : Parcours d'intégration accompagné (PIA) à l’attention des demandeurs de protection internationale (DPI) et Contrat d'accueil et d'intégration (CAI) à l’attention des résidents non luxembourgeois.

En outre, la délégation de la plateforme a fait part de certains dossiers qui sont en cours au sein de la plateforme comme par exemple celui du développement d’indicateurs de qualité dans divers domaines de la cohésion sociale. Les documents de référence leur ont été envoyés. Il faudra voir dans quelle mesure une collaboration serait envisageable notamment au niveau de l’élaboration d’indicateurs de qualité au niveau du sixième domaine intitulé : « Vivre ensemble et intégration ».