EDITORIAL

2020 – Les activités conditionnées par la crise sanitaire renforcent le rôle de la FEDAS

L’année 2020 dont vous trouverez le rapport complet ci-dessous, a démarré avec l’intention de poursuite de projets dans la ligné de ce qui avait été projeté lors de la création de la FEDAS début 2018. Cependant, très tôt en début d’année, les thématiques ont été largement dominées par le Covid-19 et le comment organiser, maintenir, sécuriser les activités de gestionnaires du secteur social dans ce contexte inconnu.

La FEDAS a ainsi été sollicitée plus que jamais dans son rôle de représentant sectoriel, cela notamment pour rendre attentif aux situations particulières de populations-cibles de ses membres, aux besoins d’organiser des services et des approvisionnements de matériels de protection et de prévention, et pour assister dans la définition de procédures de fonctionnement adaptés. Par rapport aux ministères partenaires des gestionnaires la FEDAS a assumé une fonction de relais d’information pour transmettre aux membres les directives et recommandations récentes dans un contexte parfois confus et en changement permanent. Elle a également organisé la concertation entre ses membres devant faire face à des problèmes similaires d’organisation et de maintien de leurs services. De la sorte, bon nombre de membres ont pu être orienté pour développer des concepts sur mesure à partir d’une panoplie d’informations générales. En matière d’organisation du travail des services, la FEDAS a conseillé sur la mise en application et le traitement administratif d’instruments tels que le congé pour raisons familiales étendu en situation de crise.

Et finalement, malgré certaines activités fortement entravées, telles que la formation continue, une large partie des services traditionnels de la FEDAS a pu être maintenue. Leurs différentes missions ont majoritairement pu être réalisées dans les délais habituels. Les travaux de négociation d’une nouvelle convention collective sectorielle ont pu être achevés et les équipes de collaborateurs pleins d’engagement ont été complétées. Ensuite, il reste à noter que l’intégration d’une unité proposant des services en matière de sécurité dans les infrastructures des membres a été préparée pour devenir effective début 2021.

En interne tout comme ensemble avec ses membres, au niveau de ses organes, des plates-formes thématiques et groupes de travail, la FEDAS est passée par un important processus d’apprentissage qui continuera à laisser des traces dans la durée. Les nouvelles possibilités de communication par voie informatique ont été rapidement adoptées et sont même partiellement devenues un moyen privilégié de communication permettant une réactivité accrue. Ensuite la prise de conscience sur les opportunités et limites associées au télétravail n’auraient pu être plus parfaite pour tous les concernés.

A ce stade il serait certes osé d’anticiper sur le déroulement de l’exercice 2021 et sur les surprises que la crise sanitaire peut réserver. Néanmoins on peut dès-à-présent constater que la FEDAS est confirmée dans sa mission de représentant sectoriel et renforcée pour faire évoluer son action, même dans un environnement perturbé.